Paris-Kyoto, Harnes…

Nos juniors étaient au stade Pierre de Coubertin, dojo mythique où se déroula pendant 30 ans le Tournoi de Paris, pour la fameuse COUPE PARIS/KYOTO.

Notre cadette était plus au nord, à Harnes, pour un tournoi majeur Label A avec de nombreuses délégations étrangères. Une sélection belge, slovène, néerlandaise, et de nombreuses combattantes d’autres pays européens

Sébastien et Antonin étaient les représentante de notre club pour cette 54ème édition de la Coupe Paris-Kyoto, la compétition créée en 1961 par Maître Shozo Awazu, 9ème dan.

 Ce « Maître » mondialement reconnu a commencé le judo à 10 ans ; à 13 ans, il était ceinture noire et à 26 ans 6ème Dan. Il est arrivé en France en tant qu’expert en ne-waza (travail au sol) en 1950 pour assister Kawaishi. Il représente l’histoire, la connaissance, l’éthique et le savoir ancestral. Il fait partie de ceux qui sont à l’origine du Code moral du Judo et se rend encore, tous les ans à la Coupe Paris-Kyoto pour voir évoluer son « bébé » qui a bien grandi…

Le principe de cette compétition est de permettre à tous de faire un minimum de combats (combats en poules) puis d’être rejoints par les experts, combattants 1ère division, l’après-midi. Les catégories sont inhabituelles : -65, -75, -85, +85 avec un « open » pour terminer.

Habituellement les deux premiers de chaque poules se qualifient mais la forte participation de cette année a amené les organisateurs à ne qualifier que le premier de chaque poule.  

Sébastien parvient à se classer deuxième de sa poule, ce qui est très bien, mais insuffisant cette année pour avoir de droit d’affronter l’élite de l’après-midi. Il est déçu mais sait que c’est déjà une belle performance.

Antonin quant à lui se qualifie pour les tableaux puisqu’il finit 1er de sa poule. Un bel exploit ! Il ne parvient malheureusement pas à sortir du piège de son premier tour de tableau pourtant à sa portée…

Camille, quant à elle, se faisait cueillir dès la première minute de combat par une jeune qui s’entraîne en pôle et qui se faisait elle même piéger par la représentante de la Belgique. Elle n’est pas repêchée. C’est bien dommage pour Camille qui est motivée, qui s’entraîne dur mais qui ne peut pas rivaliser avec des filles qui s’entraînent tous les jours en structure fédérale depuis 3 ans.

Belle matinée donc avec nos trois représentants.

Vous véhiculez une belle image de notre club, bravo !!!

IMG_4853

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>