Amiens, cadets, juniors

Un cadet et 5 juniors ont fait le déplacement.

Antoine gagne deux combats et en perd deux. Il est encore très désordonné dans ses combats et n’arrive pas à bien se préparer, à se mettre tout de suite dans le combat. Il faudra revoir l’échauffement et le kumi-kata. Kumi-kata dont il ne pose qu’une seule main. En ce qui concerne la condition physique, pas de problème, il domine toujours ses partenaires.

Roland gagne un combat sur trois. Il est toujours sur l’attaque et a énormément progressé au kumi-kata, se permettant à chaque fois de maintenir son partenaire afin de lancer son attaque. Son défaut est encore de tomber trop facilement (et de ne pas savoir se retourner… de rouler sur le dos). En tout cas bilan très positif.

Antonin fait un beau parcours en éliminant ses adversaires par Ippon. Il arrive en demi-finale et mène tout le combat… mais alors que la consigne est de fixer son attention sur le kumi-kata, il se laisse surprendre à 40 seconces de la fin. En place de trois, même tableau, il mène d’un yuko et à 40 secondes de la fin, lance une attaque (très timide) et se fait surpasser pour un technique comptée Ippon (alors qu’il tombe vraiment sur le côté, ce qui aurait mis les 2 combattants à égalité). Il finit 5ème.

David fait un combat acharné, combat durant lequel il a du mal avec le kumi-kata mais dans lequel il fait preuve de beaucoup d’agressivité : il attaque (trop désordonné). Après avoir inscrit un yuko, son partenaire multiplie les fausses attaques et les sorties volontaires de tapis. Il prend un seul avertissement en 2mn30 de domination de David qui s’incline donc et n’est pas rêpêché.

Côme est, comme à son habitude, très volontaire, très offensif mais très désordonné passant d’une garde à droite à une garde à gauche. Il parvient à sortir à deux reprises d’une immobilisation et continue d’attaquer pendant 4 mn. Il perd son unique combat contre un adversaire du pôle espoir d’Amiens.

Sébastien commence son premier combat 4 heures après la fin de la pesée et 2 heures après avoir été appelé à la table N°2. Premier combat 19h30 puis il enchaîne les deux autres avec les 4 minutes peu réglementaires (normalement c’est le double du temps de combat) de repos. En 20 mn 3 combats. Il ressentira la fatigue en demi finale puisqu’il n’a plus de force, est blanc comme un linge et perd logiquement. Il finit 3ème.

Belle journée et de beaux comportements de la part de nos valeureux judokas.

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>